Pour un jeune artiste émergent d’une petite ville du Canada, être sélectionné pour faire partie d’un concours musical national télévisé est une chance inespérée. Theo Tams, originaire de Coaldale près de Lethbridge en Alberta, n’a pas fait que participer au concours. En 2008, ce chanteur, compositeur et pianiste de musique populaire a été couronné gagnant de la sixième saison de Canadian Idol et a été nommé aux Gemini Awards dans la catégorie de la meilleure interprétation ou animation – programme de variétés ou série.

 

Six ans plus tard, Tams a lancé de nombreuses chansons et a donné plusieurs prestations à l’échelle mondiale. Les nombreuses chansons d’amour et les balades lyriques de son premier album, Give It All Away, paru en 2009, ont touché le public. Tams réside maintenant à Toronto et a récemment lancé un EP de six chansons intitulé Back Pocket produit en collaboration avec Warner Music Canada et Slaight Music Canada. Composé en grande partie par Tams, l’EP met en vedette un côté plus enjoué de Theo ainsi que des chansons romantiques où le piano est à l’honneur, comme son nouveau single Stay.

 

Tam a déjà accompli de nombreux projets et se destine à une longue carrière musicale. Il donne ses impressions sur le fait de s’être fait connaître à la télévision par un large public au Canada.   

 

Musique TD a eu la chance de s’entretenir avec Tams au cours de l’événement dynamique IT Lounge de NKPR et de lui demander ses impressions sur le fait d’avoir profité d’une si grande visibilité en début de carrière. Y a-t-il eu plus d’avantages que d’inconvénients?

 

C’est une arme à double tranchant et voici ce que Tams avait à dire à ce sujet.