L’étoile montante desi Master-D investie d’une mission à l’égard de la musique bengalie

29 mai 2015

 

Le producteur et musicien montréalais Subir Dev, alias Master-D, poursuit une impressionnante carrière en fusionnant des sons et des idées. Il fait partie du réputé trio de musique pop-urbaine sud-asiatique The Bilz & Kashif, qui a lancé trois albums au moyen de sa propre maison de production Bilz Music depuis 2006, produit de la musique pour des artistes R&B ayant vendu des albums certifiés platine et même composé des trames sonores de film.

« Au fil de ces années, ma musique s’est enrichie et a évolué sans limites », résume Subir Dev au cours d’un entretien avec Musique TD.

Tout comme les admirateurs de Master-D. The Bilz & Kashif a intégré la scène mondiale urbaine desi grâce à des chansons à succès comme « 2Step Bhangra » et « On the Dancefloor » dont les vidéoclips ont été vus des millions de fois et qui ont joué à la radio partout dans le monde.

Subir Dev affirme qu’il entretient de bons liens avec ses « admirateurs partout dans le monde », mais il demeure un grand amoureux de Montréal.

« Le mélange multiculturel et la diversité y sont tout simplement formidables, explique-t-il depuis chez lui. La variété de musiciens talentueux nourrit de nombreux projets musicaux expérimentaux. La communauté desi, y compris la population d’origine bengalie, est toutefois très petite. »

Investi d’une mission visant à susciter l’intérêt pour ce qu’il nomme le « mouvement bengali urbain », Master-D a récemment entamé une carrière solo.

« J’ai toujours voulu faire un album bengali solo, mais j’étais trop pris par d’autres projets, explique-t-il. En tant que membre de The Bilz & Kashif, je suis parti en tournée mondiale, j’ai acquis beaucoup d’expérience et j’ai amélioré mes compétences au chapitre de la production de musique. Et maintenant, il est temps de révolutionner la musique bengalie. Je veux que la communauté bengalie soit fière de sa culture et, en même temps, que la nouvelle génération apprécie une nouvelle voix.

« J’habite en Amérique du Nord depuis bon nombre d’années maintenant, et j’ai constaté que peu de Bengalais écoutent de la musique bengalie; la majorité des membres de la nouvelle génération écoutent du R&B, du hip-hop et du dancehall. Je me suis alors dit “Pourquoi ne pas combler ce manque et les rendre fiers de leurs origines?” en créant de la musique d’un nouveau genre. Voilà pourquoi j’ai décidé de fusionner des sons urbains et bengalis. »

Les premières chansons de Master-D, « Aye Raat » et « DesiChick », ont été lancées sur une étiquette indépendante, et ont obtenu des éloges en ligne et tourné à la radio au Canada, aux États-Unis, au Bangladesh, au Royaume-Uni et ailleurs. Compte tenu de cet intérêt, Universal Music India a signé un contrat avec Master-D et lancera son premier album solo un peu plus tard cette année.

« La communauté bengalie a tout de suite adopté mon son, et lorsque les gens de Universal ont écouté l’album, ils ont été étonnés, car ils n’avaient jamais rien entendu comme les chansons “urbaines bengalies”, explique Subir Dev. C’est un rêve de signer un contrat avec une étiquette d’importance pour n’importe quel artiste, et pour moi, c’est un pas de plus vers une révolution de la musique bengalie. »


Thumb 2014 05 31 05

La première chanson de Master-D sur Universal, intitulée « Tension-Stress » et mettant en vedette le chanteur Bohemia, est déjà sortie et la deuxième, « Phenomenal », suivra sous peu.

Avant cela, Master-D participera à la neuvième édition annuelle du festival desiFEST, présenté par la TD et se tenant le samedi 30 mai, de 11 h à 23 h, au Yonge-Dundas Square. Le concert gratuit met en vedette plus de 20 artistes, y compris le fondateur et animateur du festival desiFEST Sathish Bala, alias SatsB.

« J’ai joué au desiFEST à trois reprises avec The Bilz & Kashif, mais ce sera mon premier grand spectacle en tant qu’artiste solo, ajoute Subir Dev, qui sera accompagné par Ryan Stevenson à la batterie. J’ai hâte de jouer mes chansons bengalies et de les faire découvrir à la foule. »